Rumex des AlpesPrésence et répartitionEn savoir plus
Rumex des AlpesAnalyse de situationEn savoir plus
Rumex des AlpesMesures de régulationEn savoir plus

Ensemencement

En parallèle à la régulation il est important de favoriser un enherbement rapide avec des plantes fourragères de qualité. Il est généralement recommandé de semer un mélange d'espèces indigènes adapté au site (par ex. le mélange standard SM 481 pour les pâturages de plus de 900 m d'altitude) ou un semis adapté au site, appelé "semis de foin à faucher". Il s'agit d'un transfert de fenaison, qui contient des graines mûres, mais sans semis de rumex, provenant de sites voisins (www.regioflora.ch/fr/enherbement-direct/). Il est important que les semences soient adaptées aux endroits riches en éléments nutritifs, sinon elles auront de la peine à se développer. Sans semis, la revégétalisation prend généralement plus de temps et le rumex est plus susceptible de pouvoir à nouveau se développer et de disperser ses semences. Les semis simples (semis à sec) sur les alpages doivent avoir lieu le plus tôt possible dans la période de végétation afin d'utiliser au mieux cette courte période et l'humidité hivernale. A plus de 1'400 m au-dessus du niveau de la mer et dans des endroits suffisamment enneigés, il est également possible d'effectuer un "semis dormant" en automne/hiver. La période de semis est aussi tardive que possible, juste avant l’arrivée de la neige permanente de l’hiver. Cela empêche ainsi la semence de germer avant l'hiver. Les semences se plaquent bien au sol pendant l'hiver et peuvent germer et pousser tôt au printemps.

Cf. «Techniken zur Begrünung von Hochlagen» ou «Die perfekte Schlafsaat» online sous le lien : www.raumberg-gumpenstein.at/cm4/de/forschung/forschungsbereiche/pflanzenbau-und-kulturlandschaft/rekultivierung-und-gruenlandverbesserung/standortgerechte-begruenung-in-hochlagen.html